Aurore Giaccio

Aurore GIACCIO

Danseuse interprète, chorégraphe et professeur diplômée de danse contemporaine.

Aurore a travaillé en tant que danseuse professionnelle dans différentes compagnies telles que la Compagnie Totum (Metz), Compagnie Astatic (Céret), en projet vidéo danse avec Kimmo Alakunnas (Finlande), avec la Compagnie Hannah Ma de Trèves (Allemagne).

Plusieurs fois récompensée en concours solo ou chorégraphique, notamment aux Synodales avec la création Éclats de Mémoire de la Compagnie Totum.

En décembre 2017, elle part pour Wuppertal danser le répertoire de la Compagnie Ballet 21 (danse contemporaine et hiphop).

Elle part aussi à la découverte de l’univers de la marionnette avec la Compagnie Via Verde pour la création  L’Enfant Perdu, qui mêle la marionnette et la manipulation des corps par la danse.

Actuellement, elle travaille avec la compagnie Rue de la Casse pour une nouvelle création, Le Ballet des Architectes, qui évoque l‘évolution des rapports humains en lien avec celle des technologies. Une chorégraphie entre trois danseurs et six lampes d‘architectes motorisées. La première aura lieu en juillet 2019.

 

En 2015, entourée de ses amis et famille, elle crée une association, Art Misto. Elle y propose des ateliers chorégraphiques en milieu scolaire et en sociétés. L’idée est de toucher les publics non avisés au milieu de l’art.

Leur projet depuis 2018 est d’ouvrir la culture de la danse à un public de personnes déficientes (aussi bien d’un point de vue mental que moteur). La danse y est abordée comme outil de communication et de santé.

Aurore mène également des cours de médiations culturelles à l’IRTS de Metz (formation pour les futurs travailleurs sociaux, où elle rencontre différents publics).

Aurore dirige aussi sa propre compagnie, La Compagnie Les Affamés, qu’elle a emmenée en résidence à Pondichéry (Inde) en février 2018 pour chorégraphier une création inédite, La Toile.

Ils travaillent actuellement une nouvelle pièce, Ouvre-moi la porte, qui pose un regard positif sur la différence.