Spectacle-concert Nina Simone « wild as the wind » Samedi 7 Mars 2020-Le Palais Arlon à 17h et 20h30

 nina simoneaffiche_fem_espace_public

Spectacle-concert « wild as the wind aura lieu le samedi 7 mars 2020 à 17h et 20h30 au Palais Arlon, place Leopold, 6700 Arlon.

Mélangeant jazz et théâtre, « Nina Simone, Wild As The Wind » se veut un hommage hors norme à l’artiste, en ce sens que l’accent n’est pas mis uniquement mis sur la musique, mais sur la découverte d’une personnalité nourrie de frustrations, d’espoirs, de cassures, d’égarements et de rages. Ce concert spectacle dévoile au public le tournant que prit la vie d’une femme noire et talentueuse au XXème siècle. Le spectacle replace la musique dans un contexte socio-politique, afin de mieux comprendre la problématique raciale, la place de la femme, le rôle que peut avoir la culture et la musique dans une société en perpétuelle mutation. Nina était l’égérie du mouvement de la lutte pour les droits civiques de la population noire américaine, et sa musique  » bande son d’une époque troublée » était son arme. La musique, langage universel, parle tant à notre esprit qu’à notre âme, elle relie les hommes et fait battre leur cœur au même tempo

Tamara Geerts, conteuse et chanteuse, n’hésite pas à aborder des sujets aussi graves que les crimes racistes, la lutte pour les droits civiques, la violence à l’encontre des femmes, …

Elle est accompagnée par trois musiciens jazz renommés, qui permettent à ce spectacle d’atteindre un niveau de qualité exceptionnel : Anne Wolf (piano), Sal La Rocca (contrebasse) et Thierry Gutmann (batterie).

Les textes et la mise en scène sont une co-création avec la Compagnie du Complot (troupe de théâtre).

En association avec l’asbl vie féminine, le spectacle sera couplé avec une exposition photographique présente dans le hall du Palais Arlon en accès libre:

Huit dames passionnées se sont réunies durant près de huit mois à l’initiative de Véronique Huens. Pour l’animateur du groupe, Éric Peuteman,responsable des rencontres photographiques d’Art’lon, le concept de cet atelier était simple: «L’idée était, juste au départ, de permettre à ces dames de s’exprimer par la photographie sur le thème de la femme dans l’espace public. Les 8 photographes présentant leurs œuvres sont Marie-Line Antoine, Aurélie Bayard, Ingrid Breuer, Chantal Daoust, Patricia Debray, Muriel Poos, Sandrine Gogin et Véronique Huens.

Tickets à 18 euros sur place et 15 euros en prévente.

Gratuit pour les moins de 12 ans.

 Prévente au Park Music, 5 rue de la poste  à Arlon dès le vendredi 7 Février.

 

dAdeM aux dynamic days les 22, 23 et 24 novembre à l’ancien Palais de justice d’Arlon.

9af77270-1d76-41a6-b3d8-01ebd2c82713_original

 

ATELIERS D’INITIATION ET CONCERT-CONFERENCE « HISTOIRE DE CLAVIER »

 

dinamic days

L’asbl d’arts et de Musiques intervient à l’ancien Palais de justice avec les ateliers suivants :

Eveil musical  avec Zita csanyi,le samedi 23 novembre à 10 h pour les 6 mois – 3 ans et à 11 h pour les +de 3 ans au rez du Palais..

Initiation au chant  avec Olivier Hollange,le samedi 23 novembre à 10 h et 10 h 45  pour les 16 ans et + au 1er étage du Palais.

Initiation à la flûte avec Isabelle Eyen, le dimanche 24 à 10 h 40 et 11 h 40 dans la grande salle du Palais.

Initiation au clavecin avec Isabelle Eyen, le dimanche 24 à 10 h et 11 h 20 dans la grande salle du Palais

.Inscriptions préalables requises: rencontresculturellesarlon@gmail.com ou 063 23 53 57
Les activités sont gratuites .

CONCERT -CONFERENCE  » HISTOIRE DE CLAVIERS »

Nos animatrices et grandes artistes Isabelle Eyen et Catherine Geels vous présenteront également un concert – conférence histoire de claviers consacré à l’histoire de la musique et des instruments à travers le piano et le clavecin , le tout accompagné d’un support visuel, le dimanche 24 novembre à 17 h 30 au Palais.

 

Chansons coquines chez les frères Gaspar. Dimanche 29 Septembre à 14h et 18h au musée Gaspar à Arlon.

affiche chansons coquines couple

 Chansons Coquines
« Il ne  faut jamais être vulgaire, on a le droit d’être canaille, on n’a pas le droit d’être vulgaire »  Mistinguett
Platonique, frivole, passionné, spirituel, l’amour occupe sans cesse l’esprit des hommes et des femmes.
Chansons grivoises, chansons gaillardes, paillardes, chansons de corps de garde ou militaires, le sexe s’est toujours chanté.
Au début du 19ème siècle  apparut un répertoire plus en nuances qui choisissait ses mots. Il était interprété par les chanteurs des rues mais surtout dans les cafés-concerts, pendant les intermèdes, et dans les salles de spectacles à l’entracte.
Les illustrations de ces partitions évoquaient, suggéraient, mais restaient toujours artistiques afin d’appréhender sans risque la censure, et éviter saisie et destruction de ces précieux quatre pages.
Petit à petit, le portrait des artistes a remplacé les illustrations.
Les chansons coquines, libertines, grivoises, paillardes n’ont que plus d’impact lorsqu’elles sont interprétées par des femmes qui s’expriment sur un ton très naturel et enjoué. La femme chantante devient alors l’artisan de son émancipation
Yvette Guilbert dans sa longue robe avec ses mains gantées de noir est l’image même de cette interprète qui évoquait en toussotant la bagatelle et parlait de sexe sans y toucher.
A cette époque, un Monsieur la censure veillait à l’entrée de la salle. Il était au déambulatoire, au bar ou en coulisses.Anastasie, surnom de la censure, interdisait de prononcer certains mots et opèrait des coupes dans les textes, d’où  les sous-entendus que seule la grande Yvette Guilbert pouvait remplacer par des toussotements.
Notre spectacle »Chansons coquines chez les frères Gaspar  » réunit des chansons de la deuxième moitié du XIXème siècle et de la Belle époque et quelques unes des années 60.
Nathalie Bombardier sera notre Yvette Guilbert arlonaise. Accompagnée par Vincent Stine au piano, elle chante l’éternel féminin avec brio et retenue (juste ce qu’il faut…) et rend ainsi hommage à ces courtisanes, demi-mondaines, pierreuses, buveuses d’absinthe, gueuses,gommeuses et fleurs de trottoir …
Venez-y d’humeur… polissonne!

Prix de vente:

Adultes :15 euros sur place, 12 euros en prévente.

Etudiants – 26 ans et Seniors +65 ans : 12 euros sur place et 10 euros en prévente.

 Prévente au Park Music, 5 rue de la poste  et au musée Gaspar, 16 rue des martyrs à Arlon dès le  jeudi  5 septembre .

 « Attention ! Oreilles non averties et « fragiles », s’abstenir !!!!
!clin d'oeil

Films muets en musique avec CINéTRIO- Dimanche 23 Juin 2019 à 18H- Palais Provincial d’Arlon

affiche film muet

Notre Asbl vous propose une soirée cinéma-concert.

Cet événement aura lieu le 23 juin à 18h dans les salons du Palais Provincial, Place Léopold à Arlon.
Des films des années 20 d’Arlon et d’Europe seront projetés et accompagnés par le Cinétrio qui interprétera des oeuvres spécialement composées par Olivier Dartevelle pour ces films .

Cet événement permet de relier le passé du cinéma avec l’actualité d’une création musicale. Olivier Dartevelle tente toujours de relier très précisément la musique aux images, ce qui demande une connexion très précise entre le film et la musique,

Clarinette premier soliste de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg,Olivier Dartevelle  a à son actif de nombreux concerts tant comme soliste que chambriste .

Il compose pour son instrument… mais ne s’y réduit pas, avec des œuvres très éclectiques, témoignant d’une esthétique originale.

Le Cinétrio est un ensemble de trois musiciens exceptionnels qui se sont rencontrés au Conservatoire de la Ville de Luxembourg.

Il est composé de François Dopagne, violon, Olivier Dartevelle, Clarinette et Jessica Chan, piano.

Les places sont en prévente à Park Music à partir du 1° juin au prix de 15 euros pour les adultes et 12 euros pour les étudiants, gratuit pour les moins de 12 ans; 18/15 euros le jour même.

 

 

Concert -Spectacle Souvent femme varie-Dimanche 11 Novembre 2018 à 16h-Salle Robert Schumann à Attert

affiche souvent femme varie

Duo Laterna Magica – Laura Pok & Nathalie Houtman

Rares sont ceux qui connaissent l’étendue et la richesse des possibilités sonores et expressives de la flûte à bec, instrument encore souvent déprécié, bien injustement…

Appartenant à la famille des bois, elle se décline en de très nombreux spécimens, allant selon sa tessiture de la soubasse à la garklein en passant par la basse, l’alto, la ténor, la soprano etc… et pourtant, la nomenclature moderne est loin de refléter la diversité des ensembles historiques qui ont été utilisés au fil des siècles… Quelques modèles particulièrement curieux, de facture exclusivement dédiée aux deux artistes viennent encore rehausser la magie de l’ensemble.

La variation est un des procédés d’écriture musicale parmi les plus anciens et les plus élémentaires. Ce procédé a donné naissance à des formes telles que le ground, où une basse obstinée se répète un grand nombre de fois tandis que la voix supérieure exécute des variations, la chaconne et la passacaille basées sur le même principe, le double… jusqu’au « thème et variations » cher aux compositeurs de l’époque classique. Vous en entendrez un exemple célèbre, les 12 variations sur « Ah vous dirais-je maman » de Mozart, transcrites pour deux csakans (sorte de flûte à bec à clés d’origine hongroise au début du 19ème siècle).

La magnifique chaconne pour violon seul de J.S. Bach, monument de l’art de la variation, occupe une place centrale dans le spectacle, dans une version inédite pour deux flûtes à bec.

Encadrant celle-ci, se développent des variations où la parole, le mouvement, la musique baroque et contemporaine s’entremêlent dans une recherche créative, poétique et désinhibée.

Laura Pok enseigne la flûte à bec au Conservatoire Royal de Bruxelles. Elle fait partie de divers ensembles et se produit en soliste avec l’Orchestre de chambre de Wallonie, la Pastorella, Il Gardellino… Elle a donné de très nombreux concerts tant en Belgique qu’à l’étranger. Elle est également licenciée en droit.

Nathalie Houtman a étudié le piano et la flûte à bec notamment à Amsterdam et La Haye. Elle s’intéresse ensuite à la flûte de bambou en Inde, avant de se tourner vers les flûtes verticales de Chine (Xiao) et du Japon (Shakuhachi).
En 2007, elle obtient également la bourse de la vocation.

Le Duo Nathalie Houtman et Laura Pok jouent ensemble depuis l’enfance. Après leurs études de flûte à bec dans la classe de Frédéric de Roos, elles fondent l’ensemble Laterna Magica qui se spécialise dans la musique des 17ème et 18ème siècles. En 2013, elles décident de se lancer en duo dans des projets plus créatifs. C’est ainsi que naît en 2014 le spectacle Face à Face. Mêlant des musiques allant du Moyen-Age au 21ème siècle, ce programme intègre des éléments de mise en scène. Il a été joué une quinzaine de fois en 2014 et a été reçu avec enthousiasme. . Le spectacle est repris dans les tournées Jeunesses musicales belges 2014-2015.Le duo Laterna Magica a pour vocation d’élargir le répertoire pour deux flûtes à bec, grâce aux multiples transcriptions, aux compositions originales et à l’ouverture vers les musiques extra-européennes.

Prix de vente:

Adultes :15 euros sur place, 12 euros en prévente.

Seniors et enfants jusqu’à 12 ans : 12 euros sur place et 10 euros en prévente.

 Prévente au Park Music , 5 rue de la poste à Arlon.

Après-midi Art nouveau -dimanche 30/09/2018-musée Gaspar

En association avec le musée Gaspar, d’Arts et de Musiques vous propose une après-midi Art nouveau sur Arlon le dimanche 30/09/2018.

Vous pourrez participer:

-à une visite guidée  à la recherche  de l’architecture Art nouveau dans Arlon. Rendez-vous à 16h au musée Gaspar d’Arlon. Ticket à 2 euros.

-à un concert de musique Debussy et de poésie faisant intervenir de la harpe, de la flûte, du célesta et une récitante. Rendez-vous à 17h30 au musée Gaspar. Ticket à 15 euros.

-possibilité de combiner la balade et le concert. Ticket à 15 euros.
Nombre de places limité. Les tickets seront en prévente au Park Music, Rue de la Poste 5, 6700 Arlon dès le 1er Septembre.
Flûtes : Carmen Soto et Anne Schmitz
Harpes : Liane Coljon et Dina Nimax
Célesta : Sonia Weber
récitante : Sonja Neuman
Programme :
Chansons de Bilitis Debussy (2 flutes, 2 harpes, célesta, récitante)
le petit berger Debussy (Flute et harpe)
Clair de lune Debussy (2 flutes et harpe)
Petite suite, extrait Debussy (2 flûtes et harpe)
en bateau et ballet final
La  fille aux cheveux de lin Debussy (harpe)
Syrinx Debussy (Flute, récitante)
Golliwogg’s Cakewolk Debussy (Flute , harpe)
Création : Quintes et sens Christian Debecq (flute,  flûte alto, harpe, célesta, récitante)
Poèmes et textes Mallarmé,  Pierre Louys et Gabriel Loiret
art nouveau affiche

Conversations avec Schumann -samedi 21 Avril- 20H- Salle Ysaye

 

 

Conversations

 
Une ambiance toute romantique : venez vous laisser bercer par les lieder de Schumann et ses Scènes d’Enfants, venez vivre la passion amoureuse que Robert portait à Clara, en écoutant des extraits de ses lettres !

C’est précisément sur la période comprise entre 1837 et 1840 que se concentrent les textes choisis pour ce concert.
La période durant laquelle les amoureux se sont jurés fidélité envers et contre tout.
Durant cette période ils se sont écrits de nombreuses lettres.

Un concert poétique rassemblant Lorenzo Carola , chanteur, Nathalie Alessi, pianiste et Andrea Bardos, actrice.

Dans ce projet les artistes ont pris le parti de se concentrer sur une série de déclarations d’amour écrites par Robert pour Clara et de les mettre en miroir à travers des extraits de ses Kinderszenen op.15.
La seconde partie du concert est consacrée au cycle de Lieders Dichterliebe op 48

Organisé par l’asbl D’Arts et de Musiques en partenariat avec l’Académie de Musique d’Arlon et UFF.

L’Amour résonnera dans la salle Ysaye, venez nombreux !

Prix d’entrées : 15€ / 12€ Pré-ventes : 12€ / 10€ – au Park Music à Arlon et au secrétariat de l’Académie à partir du ve 23/3

SaltariS- Le grand voyage- Samedi 17 Mars -Palais d’Arlon- 20h

saltaris affiche jpegIMG_2846

SALTARIS- Le grand voyage

Bonjour, bonsoir!

Bienvenue à bord du train. Moscou –Sofia – Istanbul – Paris – Venise – Express !

La Cie Saltaris fera escale à Arlon..

Préparez vos bagages, le train est en partance…

Il vous entraînera à travers polkas russes, csardas hongroises, polyphonies géorgiennes et bulgares,

chansons tsiganes, gigues et scottish, valses de Montmartre et jusqu’aux tarentelles du Sud de l’Italie.

La Cie SaltariS, ce sont trois femmes musiciennes, chanteuses et danseuses,

qui vous emmèneront au gré des accords mélodieux des voix, du violon et de l’accordéon.

Laissez vous envoûter par la danse qui étonne et séduit

et par des chants riches et variés qui briseront les frontières

pour vous laisser des images empreintes de bonne humeur, d’humour de légèreté et d’émotion !

 

Les conductrices

 C’est à la croisée des chemins, autrement nommé « les Baladins du Miroir » que ces trois chanteuses comédiennes se sont rencontrées. 

Monique Gelders : Accordéon & chant

Virginie Pierre : Percussion & chant

Aurélie Goudaer : Violon & chant

Prix de vente: 15 euros sur place

En prévente à 12 euros au Park Music , 5 rue de la poste à Arlon dès le Mardi 13 Février.